humanité


humanité

humanité [ ymanite ] n. f.
• 1120; lat. humanitas
1Philos., théol. Caractère de ce qui est humain, nature humaine. Humanité et divinité de Jésus-Christ. La part d'humanité et d'animalité en chaque homme.
2Cour. Sentiment de bienveillance envers ses semblables, compassion pour les malheurs d'autrui. bonté, pitié, sensibilité. Sentiment, geste d'humanité. Traiter un coupable, un prisonnier avec humanité. Faire preuve d'humanité.
3(1485, rare av. XVIIe) Cour. Le genre humain, les hommes en général. homme, humain. L'humanité tout entière. L'humanité souffrante. Un bienfaiteur de l'humanité ( philanthrope) . Passé, histoire de l'humanité. civilisation. Patrimoine de l'humanité. Crime contre l'humanité. « l'humanité s'est définitivement émancipée » (Renan). « L'humanité n'a adoré que ceux qui la firent périr » (Cioran).
4(déb. XVIe studia humanitatis, du lat. class. humanitas « culture ») Au plur. Didact. et vieilli Étude de la langue et de la littérature grecques et latines. Faire ses humanités. Langue et littérature grecques et latines. L'étude des humanités gréco-latines. Études classiques, littéraires, philosophiques.
(Belgique) Études secondaires (classiques, modernes ou techniques).
5Caractère d'une personne en qui se réalise pleinement la nature humaine. L'amour suscite « une source vive d'humanité » (Chardonne).
⊗ CONTR. Inhumanité, méchanceté.

humanité nom féminin (latin humanitas, -atis, de humanus, humain) Ensemble des êtres humains, considéré parfois comme un être collectif ou une entité morale : Évolution de l'humanité. Agir par amour de l'humanité. Disposition à la compréhension, à la compassion envers ses semblables, qui porte à aider ceux qui en ont besoin : Traiter quelqu'un avec humanité. Littéraire. Ensemble des caractères par lesquels un être vivant appartient à l'espèce humaine, ou se distingue des autres espèces animales : Un forcené qui a perdu toute apparence d'humanité.humanité (citations) nom féminin (latin humanitas, -atis, de humanus, humain) Émile Chartier, dit Alain Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951 Le Prolétariat tient pour l'Humanité contre les Pouvoirs. Mars ou la Guerre jugée Gallimard Claude Aveline Paris 1901-Paris 1992 Être libre, c'est […] la certitude intérieure que chaque homme est responsable de l'humanité, et non pas seulement devant elle. Avec toi-même, etc. Mercure de France Samuel Beckett Foxrock, près de Dublin, 1906-Paris 1989 L'humanité […] est un puits à deux seaux. Pendant que l'un descend pour être rempli, l'autre monte pour être vidé. Murphy Éditions de Minuit Albert Béguin La Chaux-de-Fonds 1901-Rome 1957 L'humanité vit, sur terre, dans une épaisse nuit, où les événements surgissent, dans un inextricable désordre, comme les songes incohérents d'un dormant. Bloy, mystique de la douleur Labergerie Albert Béguin La Chaux-de-Fonds 1901-Rome 1957 L'humanité est en marche vers quelque chose qui dépasse de bien loin l'organisation de la société. Faiblesse de l'Allemagne Corréa Henri Bergson Paris 1859-Paris 1941 L'humanité gémit, à demi écrasée sous le poids des progrès qu'elle a faits. Elle ne sait pas assez que son avenir dépend d'elle. Les Deux Sources de la morale et de la religion P.U.F. Henri Bergson Paris 1859-Paris 1941 […] L'humanité entière, dans l'espace et dans le temps, est une immense armée qui galope à côté de chacun de nous, en avant et en arrière de nous… L'Évolution créatrice P.U.F. Paul, dit Tristan Bernard Besançon 1866-Paris 1947 L'humanité qui devrait avoir six mille ans d'expérience retombe en enfance à chaque génération. Contes, Répliques et Bons Mots Livre-Club du Libraire Pierre Borel d'Hauterive, dit Pétrus Borel Lyon 1809-Mostaganem 1859 Conçoit-on être témoin à charge ? … Quelle horreur ! Il n'y a que l'humanité qui donne de pareils exemples de monstruosité ! Champavert Auguste Comte Montpellier 1798-Paris 1857 Supérieures par l'amour, mieux disposées à toujours subordonner au sentiment l'intelligence et l'activité, les femmes constituent spontanément des êtres intermédiaires entre l'Humanité et les hommes. Système de politique positive Sulpice Guillaume Chevalier, dit Paul Gavarni Paris 1804-Paris 1866 L'humanité : un amas de choses sales et gluantes, de liquides puants suspendus à un échalas, dans un sac de peau trouée. Cité par Edmond et Jules de Goncourt dans Gavarni Jean Giraudoux Bellac 1882-Paris 1944 L'humanité […] est une entreprise surhumaine. Intermezzo, III, 1, l'inspecteur Grasset Remy de Gourmont Bazoches-au-Houlme, Orne, 1858-Paris 1915 Prêter aux bêtes des lueurs d'humanité, c'est les dégrader. Promenades littéraires Mercure de France Henri Lacordaire Recey-sur-Ource, Côte-d'Or, 1802-Sorèze 1861 Académie française, 1860 Le peuple juif a été l'historien, le sage, le poète de l'humanité. Conférences Claude Lévi-Strauss Bruxelles 1908 Ce que d'abord vous nous montrez, voyages, c'est notre ordure lancée au visage de l'humanité. Tristes Tropiques Plon Jules Michelet Paris 1798-Hyères 1874 Chaque homme est une humanité, une histoire universelle […]. Histoire de France, tome II, livre VIII, 1 Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Paris 1622-Paris 1673 Je te le donne pour l'amour de l'humanité. Dom Juan, III, 2, Dom Juan un louis d'or Pierre Joseph Proudhon Besançon 1809-Paris 1865 Périsse la patrie, et que l'humanité soit sauvée. La Fédération et l'unité en Italie Ernest Renan Tréguier 1823-Paris 1892 La fin de l'humanité c'est de produire de grands hommes. Dialogues et fragments philosophiques, III, Rêves Lévy Pierre Reverdy Narbonne 1889-Solesmes 1960 Les civilisations sont les fards de l'humanité. Le Livre de mon bord Mercure de France Jules Romains, pseudonyme littéraire devenu ensuite le nom légal de Louis Farigoule Saint-Julien-Chapteuil, Haute-Loire, 1885-Paris 1972 Académie française, 1946 L'individu ne peut pas avoir raison indéfiniment contre l'humanité. Les Hommes de bonne volonté, les Amours enfantines Flammarion Jean-Jacques Rousseau Genève 1712-Ermenonville, 1778 Tout homme est utile à l'humanité par cela seul qu'il existe. Julie ou la Nouvelle Héloïse Jean-Paul Sartre Paris 1905-Paris 1980 Toute aventure humaine, quelque singulière qu'elle paraisse, engage l'humanité entière. Saint Genet, comédien et martyr Gallimard Pierre Teilhard de Chardin Sarcenat, Puy-de-Dôme, 1881-New York 1955 En son fourmillement d'âmes, dont chacune résume un monde, l'Humanité est […] l'amorce d'un Esprit supérieur. Écrits du temps de la guerre Le Seuil François Marie Arouet, dit Voltaire Paris 1694-Paris 1778 Il se figurait alors les hommes tels qu'ils sont en effet, des insectes se dévorant les uns les autres sur un petit atome de boue. Zadig ou la Destinée Zadig Térence, en latin Publius Terentius Afer Carthage vers 185-159 avant J.-C. Je suis homme, rien de ce qui touche à l'humanité ne m'est étranger. Homo sum : humani nihil a me alienum puto. Heautontimoroumenos, I, 1 Pierre Victurnien Vergniaud Limoges 1753-Paris 1793 Quand la justice a parlé, l'humanité doit avoir son tour. Discours à la Convention, 1793 Commentaire Les Girondins, dans leur ensemble, cherchèrent à sauver Louis XVI. C'est bien là le sens de cette phrase, que Vergniaud prononça le jour de la condamnation du roi, le 17 janvier 1793. Edmund Burke Dublin vers 1729-Beaconsfield 1797 Ce que je peux faire, ce n'est pas ce que me dit un homme de loi ; mais ce que l'humanité, la raison et la justice me disent que je devrais faire. It is not what a lawyer tells me I may do ; but what humanity, reason, and justice tell me I ought to do. Resolutions for Conciliation with America, 1775 John Donne Londres 1572-Londres 1631 La mort de tout homme m'amoindrit parce que je fais partie de l'humanité ; c'est pourquoi, ne demande jamais pour qui sonne le glas, il sonne pour toi. Any man's death diminishes me, because I am involved in Mankind ; and therefore never send to know for whom the bell tolls, it tolls for thee. Devotions, 17 Commentaire Pour qui sonne le glas : titre d'un roman de Ernest Hemingway. Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski Moscou 1821-Saint-Pétersbourg 1881 L'amour abstrait de l'humanité est presque toujours de l'égoïsme. L'Idiot Edward Gibbon Putney, Londres, 1737-Londres 1794 L'histoire n'est guère plus, en vérité, que le registre des crimes, des folies et des malheurs de l'humanité. History, which is, indeed, little more than the register of the crimes, follies and misfortunes of mankind. Decline and Fall of the Roman Empire Knut Pedersen, dit Knut Hamsun Garmostraeet, Gudbrandsdal, 1859-Nörholm 1952 L'humanité n'avance qu'à travers des symboles. Mystères David Herbert Lawrence Eastwood 1885-Vence 1930 L'humanité n'a jamais dépassé l'étape de la chenille, elle pourrit à l'état de chrysalide et n'aura jamais d'ailes. Humanity never gets beyond the caterpillar stage. It rots in the chrysalis, it never will have wings. Femmes amoureuses, XI Mao Zedong, Mao Tsö-tong ou Mao Tsé-toung Shaoshan, Hunan, 1893-Pékin 1976 L'histoire de l'humanité est un mouvement constant du règne de la nécessité vers le règne de la liberté. Citations du président Mao Tsé-Toung, XXII Arthur Schopenhauer Dantzig 1788-Francfort-sur-le-Main 1860 Ce que raconte l'histoire n'est en fait que le long rêve, le songe lourd et confus de l'humanité. Was die Geschichte erzählt, ist in der Tat nur der lange, schwere und verworrene Traum der Menschheit. Le Monde comme volonté et représentation Herbert George Wells Bromley, Kent, 1866-Londres 1946 L'histoire de l'humanité devient de plus en plus une course entre l'éducation et la catastrophe. Human history becomes more and more a race between education and catastrophe. The Outline of History, 15 Herbert George Wells Bromley, Kent, 1866-Londres 1946 Notre vraie nationalité est l'humanité. Our true nationality is mankind. The Outline of History, 41humanité (synonymes) nom féminin (latin humanitas, -atis, de humanus, humain) Disposition à la compréhension, à la compassion envers ses semblables...
Synonymes :
- bonté
- charité
- clémence
- générosité
- miséricorde
- pitié
- sensibilité
Contraires :
- bestialité

humanité
n. f.
rI./r
d1./d Nature humaine. Humanité et divinité du Christ.
d2./d Genre humain. Rendre service à l'humanité.
d3./d Altruisme, bienveillance à l'égard des autres. Traiter qqn avec humanité.
d4./d Sentiment profond de la grandeur et de la misère de l'homme. Les oeuvres d'Eschyle sont pleines d'humanité.
rII./r Plur. (Belgique, Afr. subsah.) études secondaires. (V. secondaire inférieur, supérieur.)

⇒HUMANITÉ, subst. fém.
I. — Au sing.
A. — Caractère de ce qui ou de celui qui est humain.
1. [Correspond à humain I B] Ensemble des caractères spécifiques de la nature humaine. La divinité et l'humanité du Sauveur nous apparaissent également unies (MONOD, Sermons, 1911, p. 296). Les seuls comportements humains qui s'éloignent de notre native humanité et qui la trahissent (J. VUILLEMIN, Essai signif. mort, 1949, p. 194) :
1. ... vous autres, vous seuls, vous avez vu, vous avez touché, vous avez saisi ce corps humain dans son humanité, dans notre commune humanité, marchant et assis sur la terre commune...
PÉGUY, Myst. charité, 1910, p. 56.
En partic. [Avec une intention valorisatrice, p. oppos. aux espèces animales voisines] Cette lutte éternelle et indispensable entre notre humanité et notre animalité (COMTE, Philos. posit., t. 1, 1839-42, p. 504).
2. [Correspond à humain I C 1] Caractère d'une personne (ou de son comportement) qui manifeste pleinement son appartenance au genre humain. Il y a chez ce faible roué, si dénué de caractère, une humanité qui est le secret de sa faiblesse (MAURIAC, Bloc-notes, 1958, p. 172) :
2. C'est par ce côté, par le moyen de cette gesticulation précise qui se modifie avec les époques et qui actualise les sentiments que l'on peut retrouver la profonde humanité de leur théâtre.
ARTAUD, Théâtre et son double, 1939, p. 129.
3. [Correspond à humain I C 2] Bonté, bienveillance de l'homme pour ses semblables. Acte, œuvre d'humanité; manquer d'humanité. Les tortures et autres barbaries, contraires à l'humanité (ERCKM.-CHATR., Hist. paysan, t. 1, 1870, p. 267) :
3. Il est conforme d'autre part aux sentiments d'humanité et de bienveillance, fruits de l'adoucissement des mœurs, de ne pas punir des enfants innocents pour le crime de leur père.
COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 404.
B. — Ensemble des hommes, du genre humain, parfois considéré comme constituant un tout, un être collectif. Il faut sauver l'humanité et la civilisation à tout prix (RENAN, Avenir sc., 1890, p. 326) :
4. Qui dit homme dit humanité.
L'homme porte en lui l'humanité.
L'homme n'existe pas indépendamment de l'humanité.
Perfectionner l'homme, c'est perfectionner l'humanité.
Perfectionner l'humanité, c'est se perfectionner soi-même.
P. LEROUX, Humanité, t. 1, 1840, p. 269.
SYNT. Âge, amour, histoire, mémoire, origine, progrès de l'humanité; humanité douloureuse, souffrante; être au ban de l'humanité.
II. — Au plur.
A. — Formation scolaire où l'étude des langues et littératures latines et grecques, considérées comme particulièrement formatrices, est prépondérante. Dans tout le cours de ses humanités, Descartes fut un élève modèle (VALÉRY, Variété V, 1944, p. 212).
En partic. ,,Classes, dans les collèges et les lycées, comprenant l'enseignement au-dessus de la grammaire jusqu'à la philosophie exclusivement, et dites aujourd'hui classes de lettres`` (LITTRÉ). C'est qu'autrefois, la classe chic des humanités françaises était la classe de rhétorique, la classe des élèves promus à un grand avenir et des professeurs en vue (GONCOURT, Journal, 1891, p. 94).
Faire, finir ses humanités. Quand j'eus fini mes humanités, mon père me laissa sous la tutelle de Monsieur Lepître (BALZAC, Lys, 1836, p. 16) :
5. ... ils tiennent M. Zola en petite estime littéraire et le renvoient à l'école parce qu'il n'a pas fait de bonnes humanités et que peut-être il n'écrit pas toujours parfaitement bien.
LEMAITRE, Contemp., 1885, p. 267.
B. — Contenu de cet enseignement. Après avoir étudié les humanités chez les Jésuites de Dijon (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 89). Dans cinquante ans, il n'y aurait plus en France d'humanités latines (GONCOURT, Journal, 1887, p. 659).
P. ext. [Dans d'autres domaines que dans les lang. et litt. class.] Humanités modernes et enseignements démocratiques ont été couplés comme deux termes corrélatifs (THIBAUDET, Réflex. litt., 1936, p. 250).
Prononc. et Orth. : [ymanite]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1119 humanitet « ensemble des caractères qui constituent la nature humaine » (PH. DE THAON, Comput, 1553 ds DG); 2. ca 1170 humanited « sentiment de bienveillance, de compassion » (Rois, éd. E. R. Curtius, p. 113); 3. ca 1450 humanité « ensemble des hommes » (Mystère du Viel Testament, éd. J. de Rothschild, t. 1, p. 54, 1318); 4. av. 1615 humanité « les lettres classiques » (E. PASQUIER, Les Recherches de la France, éd. 1665, p. 343); 1671 au plur. (POMEY). Empr. au lat. humanitas, attesté aux sens 1 et 2, ainsi qu'au sens de « culture générale de l'esprit » dès l'époque class., dér. de humanus (humain). Fréq. abs. littér. : 7 254. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 10 923, b) 8 113; XXe s. : a) 13 097, b) 9 304. Bbg. DUB. Pol. 1962, p. 317. - HUS (A.). Doctor, doctrina et les mots de sens voisins en lat. class. R. Philol. Litt. Hist. anc. 1974, t. 48, n° 1, pp. 35-45. - JAN (E. von). Humanité. Z. fr. Spr. Lit. 1932, t. 55, pp. 1-66. - LAUNAY (M.). Le Vocab. pol. de J.-J. Rousseau. Genève-Paris, 1977, pp. 115-116. - MAULNIER (Th.). Le Sens des mots. Paris, 1976, pp. 107-108. - SCHALK (F.). Zur Bedeutungsgeschichte von humanité. N. Spr. 1932, t. 40, pp. 224-235.

humanité [ymanite] n. f.
ÉTYM. 1120, humaniteit; lat. humanitas, de humanus. → Humain.
1 a Philos., théol. Caractère de ce qui est humain, nature humaine. || Humanité et animalité (cit. 3) de l'homme. || Humanité et divinité de Jésus-Christ (→ Glorieux, cit. 19). || Toute humanité s'était effacée de cette bouche exsangue (cit. 4).
1 Donc(ques), si de parler le pouvoir m'est ôté,
Pour moi, j'aime autant perdre aussi l'humanité,
Et changer mon essence en celle d'une bête.
Molière, le Dépit amoureux, II, 6.
2 (…) son Humanité glorieuse (de Jésus) réside dans les Tabernacles de l'Église, sous les espèces du Pain qui le couvrent visiblement (…) sachant que nous sommes grossiers, il nous conduit ainsi à l'adoration de sa Divinité présente en tous lieux par celle de son Humanité présente en un lieu particulier (…)
Saint-Cyran, in Pascal, les Provinciales, Lettre XVI.
3 (…) cette humanité qui est commune à tous les hommes sous l'inégalité de leurs rangs et de leurs états.
Julien Benda, la Trahison des clercs, p. 169.
4 (…) il peut arriver à n'importe lequel d'entre nous, fût-il d'ailleurs prince ou évêque, de se trouver brusquement face à face avec la Sainte Humanité du Christ, car le Christ n'est pas au-dessus de nos misérables querelles—à l'exemple du Dieu géomètre ou physicien—il est dedans, il s'est revêtu de nos misères, nous ne sommes pas sûrs de le reconnaître du premier coup.
Bernanos, les Grands Cimetières sous la lune, p. 216.
b Anthropol. Caractère humain. || « Les critères fondamentaux de l'humanité » (→ Outil, cit. 2.1, Leroi-Gourhan).
2 (V. 1170, humanited; correspond à humain I., 2.). Cour. Sentiment de bienveillance envers son prochain, compassion pour les malheurs d'autrui. Bienveillance, bonté, charité, compassion, pitié, sensibilité; → Amour, cit. 50; grandeur, cit. 22. || L'humanité de qqn, d'un acte, d'une réaction. || Sentiment d'humanité (→ Effacer, cit. 11), mouvement, geste d'humanité (→ Générosité, cit. 6). || Un homme plein d'humanité, qui comprend ses semblables, fait le bien (→ Philanthrope). || Siècle sans humanité (→ Fer, cit. 8). || Traiter un coupable, un prisonnier avec humanité. Clémence (cit. 4), douceur, indulgence; humainement.
5 Un loup rempli d'humanité
(S'il en est de tels dans le monde)
La Fontaine, Fables, X, 5.
6 Hommes, soyez humains, c'est votre premier devoir (…) Quelle sagesse y a-t-il pour vous hors de l'humanité ?
Rousseau, Émile, II.
7 Mais il y avait, chez cet homme (Bonaparte), qui passait pour dur, une profonde humanité qui, chez lui, tempérait cette aspiration à l'autorité et qui, en particulier, le portait à se préoccuper beaucoup des « droits » des enfants, particulièrement des mineurs.
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, Le Consulat, XII, p. 193.
3 Caractère d'une personne en qui se réalise pleinement la nature humaine. Humain (I., 3.). || La riche humanité qui se révèle chez un homme, une femme; qui caractérise un héros de roman.
8 Ce n'est pas l'intensité du sentiment qui est favorable à l'individu, mais l'amour, lien du couple, parce qu'il met face à face deux êtres vite dénudés, et suscite des exigences utiles, des tourments indispensables, une source vive d'humanité. Celui (…) qui est approuvé au dehors, vient échouer devant une femme (…) elle réclame un être réel. Alors l'homme s'aperçoit (…)
J. Chardonne, l'Amour du prochain, II, p. 28.
4 (V. 1450; rare av. XVIIe). Cour. (L'humanité). Le genre humain, les hommes en général. Homme, humain. || L'humanité et l'individu (→ Bienveillant, cit. 3). || L'humanité entière (→ Absolu, cit. 16). || Épreuves (cit. 23 et 29), souffrances de l'humanité. || L'humanité souffrante (→ Gueux, cit. 2). || Pour l'amour (cit. 4) de l'humanité. || Se dévouer au service de l'humanité (→ Anachorète, cit. 2). || Bienfaiteur de l'humanité. || Le savoir, patrimoine de l'humanité (→ Flambeau, cit. 13). || Défendre la cause (cit. 58) de l'humanité. || Traiter l'humanité comme une fin (cit. 34). || Culte (cit. 14) de l'humanité.Les débuts de l'humanité (→ Art, cit. 2). || Passé (→ Affranchir, cit. 18), histoire de l'humanité. Civilisation; → Culture, cit. 19. || L'humanité, constante (cit. 5) dans sa nature. || Évolution (cit. 13) de l'humanité. || Perfectionnement, progrès de l'humanité (→ Fataliste, cit. 2). || L'humanité s'est émancipée (cit. 8, Renan). || Civiliser l'humanité (→ Exploiteur, cit. 1). || Les Grecs initiateurs de l'humanité (→ Génie, cit. 14). || Une humanité évoluée (cit. 5), supérieure, meilleure. || L'humanité et la société (→ Édicter, cit. 1). || Gouverner (cit. 32) l'humanité. || L'esclavage (cit. 3), honte de l'humanité.(Qualifié). || Une humanité misérable (dans cet emploi, le plur. est possible).
9 (…) un Prince (Condé) qui a honoré la Maison de France, tout le nom français, son siècle et pour ainsi dire l'humanité tout entière.
Bossuet, Oraison funèbre de Louis de Bourbon.
10 (…) pour qui sait lire dans l'histoire, se développe cette admirable loi logique qui présente l'humanité tout entière, s'aimant comme un seul être, raisonnant comme un seul esprit, et procédant comme un seul bras, à l'accomplissement de ses actes.
Balzac, le Feuilleton, XIX, Œuvres diverses, t. I, p. 394.
11 Il faut être optimiste pour l'individu comme pour l'humanité, malgré la perpétuelle opposition des faits isolés.
Renan, Souvenirs d'enfance…, Appendice.
12 L'humanité homérique, cette humanité dont nous sommes séparés, dans le temps, par une trentaine de siècles, est-elle si différente de nous qu'il nous soit difficile, aujourd'hui de retrouver dans ces peintures quelque chose de consubstantiel et même de fraternel ?
G. Duhamel, Refuges de la lecture, I.
13 (…) l'humanité a fait ses plus grands changements sans être sûre d'avance qu'elle en tirerait plus de justice et surtout plus de bonheur (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXIV, p. 235.
5 N. f. pl. (1671; au sing., 1615, Pasquier; lat. studia humanitatis, déb. XVIe, du lat. class. humanitas « culture »). a Étude de la langue et de la littérature grecques et latines. || Faire ses humanités scolaires. || Les chefs-d'œuvre gréco-latins, fleur des humanités scolaires. aussi Humaniste; → Classique, cit. 5; culture, cit. 14.
14 Quand j'eus fini mes humanités, mon père me laissa sous la tutelle de monsieur Lepitre : je devais apprendre les mathématiques transcendantes, faire une première année de Droit et commencer de hautes études.
Balzac, le Lys dans la vallée, Pl., t. VIII, p. 779.
15 Huet, enfant, et déjà poète latin, avait terminé à treize ans le cours de ses humanités (…)
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, 3 juin 1850, t. II, p. 169.
16 Faut-il rappeler que les « humanités », telles que les ont instituées les Jésuites au XVIIe s, les studia humanitatis, sont les études de ce qu'il y a de plus essentiellement humain (…)
Julien Benda, la Trahison des clercs, p. 158, note.
16.1 On dit bien « les humanités » pour désigner ce colloque de tous les jours avec les grands ancêtres.
Alain, les Passions et la Sagesse, Mars ou la guerre jugée, XCII, Pl., p. 701.
16.2 L'affaire du maître, ce n'est pas de dénoncer la barbarie, mais de noter les barbarismes. Il ne faut pas confondre l'humanité avec les humanités.
Edmond Gilliard, l'École contre la vie, in Littératures de langue franç. hors de France, p. 549.
b Langue et littérature grecques et latines ( Lettre). || L'étude des humanités gréco-latines (→ Éducateur, cit. 2).
17 Ils (les médecins) savent la plupart de fort belles humanités, savent parler en beau latin, savent nommer en grec toutes les maladies (…)
Molière, le Malade imaginaire, III, 3.
18 (…) l'étude des lettres antiques, des humanités, lesquelles comme leur nom le dit, enseignent essentiellement (…) le culte de l'humain sous le mode universel.
Julien Benda, la Trahison des clercs, p. 238.
c En Belgique, Études secondaires (classiques, modernes ou techniques).
CONTR. Barbarie, bestialité, brutalité, cruauté, dureté, méchanceté.
DÉR. Humanitaire.
COMP. Inhumanité, sous-humanité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Humanite — Humanité Pour les articles homonymes, voir Humanité (homonymie). Schéma d un représentant de l Humanité formant partie du message d Arecibo trans …   Wikipédia en Français

  • humanité — Humanité. s. f. Nature humaine. Les foiblesses, les imperfections de l humanité. Jesus Christ s est revestu de nostre humanité. il a pris nostre humanité. l humanité de Jesus Christ. la sainte humanité. la sacrée humanité de Jesus Christ, du Fils …   Dictionnaire de l'Académie française

  • HUMANITÉ (L’) — HUMANITÉ L’ La presse socialiste est née relativement tard et a toujours eu une vie difficile. Son essor date de la fin des années 1880. Le premier numéro de L’Humanité , présentée comme «journal socialiste», parut le 18 avril 1904. Au sein de sa …   Encyclopédie Universelle

  • Humanité — Pour les articles homonymes, voir Humanité (homonymie). Schéma d un représentant de l Humanité, faisant partie du message d Arecibo transmis en 1974. L élément sur sa gauche représente la tail …   Wikipédia en Français

  • Humanité —          AVELINE (Eugène Avtsine, dit Claude)     Bio express : Romancier, poète et peintre français (1901 1992)     «Être libre, c est la certitude intérieure que chaque homme est responsable de l humanité, et non pas seulement devant elle.»… …   Dictionnaire des citations politiques

  • humanité — (u ma ni té) s. f. 1°   Nature humaine. •   Doncques si de parler le pouvoir m est ôté, Pour moi j aime autant perdre aussi l humanité, MOL. Dép. am. II, 8. •   Sachant que nous sommes grossiers, il nous conduit ainsi à l adoration de sa divinité …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HUMANITÉ — s. f. Nature humaine. Les faiblesses de l humanité. JÉSUS CHRIST s est revêtu de notre humanité. Il a pris notre humanité. L humanité de JÉSUS CHRIST. La sainte humanité de JÉSUS CHRIST.  Cela est au dessus de l humanité, Cela passe la portée… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • HUMANITÉ — n. f. Nature humaine. Les faiblesses de l’humanité. JÉSUS CHRIST a pris notre humanité. L’humanité de JÉSUS CHRIST. Cela est au dessus de l’humanité, Cela passe la portée des forces ordinaires de l’homme. Fig., Payer le tribut de l’humanité,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • humanité — Faute d humanité, et de vouloir recueillir gens estrangers, Inhospitalitas. Qui n a en soy aucune humanité, douceur, ne courtoisie, Inhumanus. Il me sembloit que tu m enseignois ceste humanité laquelle je ne puis trouver en toy quand j en ay à… …   Thresor de la langue françoyse

  • Humanité — Infobox Film name = Humanité image size = caption = director = Bruno Dumont producer = Rachid Bouchareb Jean Bréhat writer = Bruno Dumont starring = music = cinematography = Yves Cape editing = Guy Lecorne distributor = released = 17 May 1999… …   Wikipedia